GUSTAVE DRON (1856-1930)

Député-maire de Tourcoing, sénateur du Nord

Institut orthopédique de Tourcoing, séance de suspension sur agrès - Archives municipales de Tourcoing
Accueil > Les temps difficiles > Les dernières années du dronisme > Une création inédite : l’École Orthopédique

Troisième partie - Chapitre 9 - Paragraphe 4/15

Une création inédite : l’École Orthopédique

Le 12 décembre 1925, il expose devant l’assemblée municipale le projet de création d’une “école de complément” ou de “plein air” pour enfants inadaptés :

«  L’Inspection Médicale Scolaire a établi qu’il existe dans les établissements primaires, tant publics que privés, un grand nombre d’enfants dont le développement physique est anormal. D’aucuns sont chétifs, malingres, (...) d’autres (...) sont atteints d’une déviation du squelette, particulièrement de la colonne vertébrale.
Tous ces enfants ne sont pas à proprement malades mais ils sont, par leur faiblesse même, sujets à le devenir (...) ».

Constatant que les exhortations des inspectrices ou des médecins restent sans réponse, il ajoute :

« Quoi d’étonnant ? Les enfants dont la santé nous préoccupe appartiennent en grande majorité à la population ouvrière. Les soins médicaux coûtent cher, l’alimentation, qui doit être à la base de toute régénérescence, est incomplète parce qu’onéreuse (...)  ».

Cette école ouverte un peu plus tard sous le nom d’”École Orthopédique” est non seulement une innovation pour la ville mais pour le pays tout entier.


Illustration : Institut orthopédique de Tourcoing. Centre d’Histoire Locale.

Version imprimable

Dans ce chapitre :


gustave DRON

Mémoire de Maîtrise en histoire contemporaine politique
de l’Université de Lille 3.
Octobre 1988

auteur

Bruno SIMON

Avertissement

MENTIONS LÉGALES

Le contenu de ce site est sous licence Creative Commons :

Creative Commons BY-NC-SA