GUSTAVE DRON (1856-1930)

Député-maire de Tourcoing, sénateur du Nord

Bureau de Bienfaisance de Tourcoing - L.L - Médiathèque municipale de Tourcoing

Seconde partie - Chapitre 6 - Paragraphe 12/14

Pour les mères ouvrières

En 1892, l’article 9 de la loi du 2 novembre sur le repos obligatoire des femmes en couches n’avait pas été adopté. Nous retrouvons DRON défendre cet article vingt-et-un an plus tard. Lors de la la première séance du 5 juin 1913, il rappelle que cet article n’avait pas été adopté parce qu’il ne concernait que les femmes de l’industrie et non celles de l’agriculture. Mais il signifie nettement à la Chambre que si elle n’accepte pas ce projet, même partiel, comme une étape, il n’aboutira jamais. Et il ajoute :

« [...] m’étant aperçu de la lenteur des résultats obtenus par la voie parlementaire, j’ai pris le parti, comme maire d’une grande ville, de chercher à réaliser dans cette ville une assistance aux mères que je souhaite voir se généraliser dans la France entière. Dans le budget municipal de Tourcoing, une somme d’environ 75.000 frs. est destinée à venir en aide aux mères et aux enfants ; chaque année, 650 à 700 mères se soumettent au contrôle des médecins et d’inspectrices qui leur donnent tous les conseils utiles, et nous obtenons des résultats remarquables. ».

Puis, il précise qu’il a l’intention d’aller plus loin en étendant le secours non seulement aux plus nécessiteuses, mais aussi à toutes les mères, et en distribuant des indemnités proportionnelles au nombre d’enfants.

Il est alors applaudi vivement et félicité par certains de ses collègues, comme JULES DANSETTE :

« Je dois en effet rendre justice à mon honorable collègue du Nord, M. DRON, car il a fait un effort méritoire à Tourcoing en faveur des mères ouvrières. Je suis très heureux d’avoir l’occasion de reconnaître, en toute impartialité, que son action municipale a été à ce point de vue excellente. (Applaudissements). ».

Aussi JEAN-LOUIS BRETON [1], président de la Commission d’Assurance et de Prévoyance Sociales :

« À tous les points de vue d’ailleurs il est un maire modèle ! ».


[1Créateur du "Conseil supérieur de la Natalité" (CSN).

Version imprimable

Dans ce chapitre :


gustave DRON

Mémoire de Maîtrise en histoire contemporaine politique
de l’Université de Lille 3.
Octobre 1988

auteur

Bruno SIMON

Avertissement

MENTIONS LÉGALES

Le contenu de ce site est sous licence Creative Commons :

Creative Commons BY-NC-SA