GUSTAVE DRON (1856-1930)

Député-maire de Tourcoing, sénateur du Nord

<p>La façade du lycée de garçons, un groupes d’hommes et de jeunes garçons devant l’entrée. Un cycliste et deux charettes hippomobiles.</p>Le lycée du boulevard Gambetta, Tourcoing - E. C. - Médiathèque municipale de Tourcoing
AccueilLa Solidarité Républicaine Laïque et Sociale  > Premières oeuvres, premiers conflits sociaux

Premières oeuvres, premiers conflits sociaux

Premières oeuvres, premiers conflits sociaux-RUBRIQUE
Affiche de l’’École pratique de commerce et d’’industrie,
proposant des cours professionnels pour adultes, 1910.
Archives municipales de Tourcoing.

« On ne saurait séparer le nom de GUSTAVE DRON de nos établissements d’assistance, depuis le 10 juin 1884 , jour où le Conseil municipal l’a envoyé aux Hospices comme administrateur. Tout de suite, son ardente nature voulut qu’on apportât à la vie intérieure de notre vieil hospice des modifications que certains crurent trop osées, mais qui reçurent tout de suite l’approbation de tous ceux s’intéressant au sort de nos vieillards. Puis ce fut le tour de l’Hôpital qui connut les développements et les améliorations faisant de cette petite maison un établissement hospitalier parfaitement outillé pour répondre aux besoins d’une population sans cesse accrue. »

DÉSIRÉ PARSY ,
Vice-Président du Bureau de Bienfaisance.
Discours des Funérailles. Août 1930.


Version imprimable

gustave DRON

Mémoire de Maîtrise en histoire contemporaine politique
de l’Université de Lille 3.
Octobre 1988

auteur

Bruno SIMON

Avertissement

MENTIONS LÉGALES

Le contenu de ce site est sous licence Creative Commons :

Creative Commons BY-NC-SA