GUSTAVE DRON (1856-1930)

Député-maire de Tourcoing, sénateur du Nord

<p>Un groupe d’hommes politiques dont le maire DRON  (premier à droite, remet son chapeau) et le président Fallières (troisième en partant de la droite).</p>Le Président Raymond FALLIÈRES à l’exposition textile de Tourcoing, 1906 - Médiathèque municipale de Tourcoing
AccueilUn homme, une ville  > Une action politique autoritaire et solitaire

Une action politique autoritaire et solitaire

Une action politique autoritaire et solitaire-RUBRIQUE

Carte du programme de l’exposition textile de Tourcoing, 1906. Médiathèque municipale de Tourcoing.

« Il avance à grands pas, bousculant toutes les oppositions. Il va droit son chemin, et quand il lui paraît que les cadres municipaux sont insuffisants, il va chercher du renfort (...) Pour nous, ses amis, pour ses adversaires aussi, il restera le symbole toujours vivant de la volonté. Pour les humbles, il sera quelque chose de plus : le protecteur disparu, celui qu’on a bien du mal à remplacer, celui qu’on oublie pas. Ceux-là ne s’y trompaient pas. Sous la rude écorce, ils allaient chercher le coeur et ils étaient sûrs de le rencontrer. Ce géant avait un point faible : la pitié. »

ALEXIS PARSY,
Adjoint au maire.
Discours des Funérailles. Août 1930.


Version imprimable

gustave DRON

Mémoire de Maîtrise en histoire contemporaine politique
de l’Université de Lille 3.
Octobre 1988

auteur

Bruno SIMON

Avertissement

MENTIONS LÉGALES

Le contenu de ce site est sous licence Creative Commons :

Creative Commons BY-NC-SA